Thomas Dutronc,

le nouveau crooner français.

Le nouvel album de Thomas Dutronc sort le 19 juin et CulturActu l'a écouté en avant-première. "Frenchy" (Universal Music), c'est le tître, offre un joli moment musical partagé avec une pléïade d'artistes et musiciens issus de différents univers interprétant en duo, de grands standards de la chanson.

Pour créer cet album de 14 chansons, Thomas Dutronc s'est associé à Iggy Pop et Diana Krall pour interpréter, en ouverture, "C'est si bon" nous offrant ainsi une belle complicité artistique pour cette chanson de 1947, autrefois mise en voix par Jean Sablon, Yves Montand, Louis Armstrong, entre autres.

Reprise aussi sur un timbre de crooner d'un émouvant "My way", nostalgique à souhaits avec une orchestration originale. Duo encore avec la chanteuse américaine Haley Reinhart : "If you go away", un "Ne me quitte pas" sensible, joli mariage entre deux voix.  L'éternel tître "La Mer" de Charles Trenet interprété en anglais et français apporte, quant à lui, une nostalgie particulière à la chanson revisitée.

Cover frenchy thomas dutronc

Sensuelle "Vie en rose" d'Edith Piaf avec Billy Gibbons, et éternelle reprise d'"Un homme et une femme" signée Francis Lai Pierre Barouh et interprétée à l'origine par Nicole Croisille... cette fois avec la chanteuse américaine Stacey Kent.

Hommage aussi à Sidney Bechett avec "Petite fleur" écrite en 1959 et si souvent incarnée par Henri Salvador et Mouloudji.

Joyeux moment enfin avec  "Plus je t'embrasse", une chanson américaine de 1926 adaptée en France en 1954... accompagnée d'une jolie balade en clip dans Paris avec Michèle Morgan et Jean Gabin en ouverture. 

Avec "Get lucky" de Daft Punk, Thomas Dutronc ajoute une touche jazzy qui lui est chère. Enfin pour clôturer cet album inédit qui résume bien l'ensemble, on retrouvera un joli duo avec Jeff Goldblum pour "The Good life" ..."La Belle vie" qu'interprétait Sacha Distel

Vous l'aurez compris, "Frenchy" navigue avec nostalgie, pour un partage d'émotions entre artistes avec des chansons éternelles brillamment revisitées ! Rendez-vous donc le 19 juin !

Marie-Hélène Abrond

Publié le 8 juin 2020

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire