Tomber, se relever, poursuivre son chemin, en laissant le passé derrière soi, sans l'oublier mais avancer, c'est l'Odyssée d'Emmanuel Moire,  dans son nouvel album, fort, pudique et lumineux dont il est auteur et compositeur pour la première fois.

En ouvrant l'album sur "Le grand saut", il donne le ton en affirmant "Il n’y a pas d’avancée, pas de voyage, pas d’Odyssée, pas de chef d’oeuvre sans faire le grand saut".

Emmanuel Moire l'avoue dans ses interviews : "Le désir profond d'écrire était là mais ce fut un long parcours semé de doutes sur ma capacité à le faire". Un  parcours semblable à un cheminement, une odyssée intérieure qu'il retrace dans "Le héros" exprimant que chacun a un héros en lui qui sommeille, et que  "comme dans les mythes, dans les légendes et les contes, ce que l'on mérite est devant ce que l'on affronte" .

Sensible et pudique, "La quête" confie la recherche des origines, savoir "d'où l'on vient, dans quelques indices, les racines, des cicatrices" avec le projet d'accéder à la compréhension de soi"savoir se pardonner" pour avancer et saisir le sens de sa vie.

A noter enfin le déjà très connu "La promesse", présenté pour la sélection des candidats au Concours de l'Eurovision sur France 2, signe d'un apaisement personnel sonnant comme un appel à la liberté du droit à la différence: "Je me fais la promesse d'être fidèle à ma personne". Sans doute le plus beau message de l'album, signe d'une renaissance à laquelle Jean-Jacques Goldman a participé en lui écrivant une chanson tendre, "Des mots à offrir", retraçant le parcours d'enfance de l'artiste.

Un album à écouter sans modération !

Marie-Hélène Abrond

Emmanuel Moire sera en concert à Paris, à la Salle Pleyel le 1er décembre mais aussi en tournée dans toute la France dès novembre.

Toutes les dates sur : http://www.tsprod.com/billetterie/?idArtiste=1663

 

 

 

Jpeg hd
 

Ajouter un commentaire