Samedi 22 et dimanche 23 septembre se déroulaient les Journées Européennes du Patrimoine. CulturActu, présent au Palais de l'Elysée à Paris, vous propose de découvrir, en deux épisodes, ce qu'ont pu voir les 20 000 visiteurs.  Pour nous, une matinée complète sous le soleil, dans ce haut-lieu qui symbolise le pouvoir du Président de la République mais dont on connaît peu, avouons-le, la richesse historique. 

"Nous ne sommes que de passage" a souligné en exergue du guide consacré au Palais de l'Elysée, le Président Emmanuel Macron. Une réalité au regard des trois siècles d'Histoire dominant l'édifice. A deux pas de l'avenue des Champs-Elysées, muée en voie royale par Louis XIV, à une encablure des Invalides, édifiés par le même Roi Soleil, abritant de surcroît, le tombeau de Napoléon 1er et le Grand Palais, symbole des expositions universelles du XIXème siècle, le Palais de l'Elysée a toute sa place dans l'Histoire de France, au delà de toute question ou débat politique.

En passant la fameuse grille du Coq, l'un des symboles de la République qui surmonte la grille permettant l'entrée dans le Parc,  l'oeil du visiteur s'ouvre sur une vaste étendue de verdure, non de parterres à la française comme à Versailles mais dans une dominante de jardin à l'anglaise dont la conception date de la période napoléonienne. Un écrin de verdure où se côtoient une centaine de variété d'arbres, de rosiers... visibles de la façade arrière du Palais.

Première étape de la visite, le Salon d'argent, où vous découvrez, exposée, dans le lieu même où elle fut signée, l'abdication de Napoléon 1er en 1815, après sa défaite de Waterloo... On découvre vite que le Palais de l'Elysée est très marqué par le Premier Empire. Etonnant pour le visiteur... car le bâtiment a été construit en 1720 pour le Comte d'Evreux, d'où son nom initial d' Hôtel d'Evreux. La structure répond d'ailleurs, de prime abord, au style architectural de l'époque. Dans le quartier, au XVIIIème siècle, seules de modestes échoppes. Le lieu est peu fréquenté... à l'origine, on y trouvait des marécages. Plus tard, cet hôtel particulier, devient propriété de la Marquise de Pompadour, maitresse de Louis XV.

Dans le Salon nommé "Pompadour" justement, se trouvait ce que l'on nommait une "chambre de parade" un lieu où l'on recevait ses amis, mais où personne ne couchait. Remarquez sur notre photo,  les deux colonnes qui encadraient le lit de la Marquise. Une anecdote au regard de la grande Histoire du palais puisque, dans ce même salon se réunirent les Chefs d'Etat, pour discuter, en 1989,  après la chute du Mur de Berlin, du nouvel équilibre européen qui allait découler de la fin de la guerre froide.

Mais revenons à une histoire plus ancienne. Après la Révolution française, l'histoire du Premier Empire se greffe sur le Palais, en attestent les nombreuses références visuelles au sein du bâtiment. Mais pourquoi ce lien avec Napoléon 1er ? En fait, c'est l'une de ses soeurs, Caroline Murat, épouse du Prince Joachim Murat, qui en fit sa propriété. A gauche du vestibule d'honneur, situé à l'entrée de l'Elysée, ils firent construire l'escalier qui porte leur nom et si vous regardez notre photo, vous noterez le style Empire. La rampe reprend les motifs impériaux et les barreaux sont en forme de palmes.

Cet escalier, mène au premier étage, à deux pas du bureau du Président de la République à côté duquel on peut découvrir le Salon Murat. Les murs portent des représentations évoquant son existence, le Prince Joachim Murat, ayant participé à la campagne d'Italie.  Entre les deux fenêtres donnant sur le parc (notre photo), on peut y découvrir la colonne Trajane située à Rome, construite pour commémorer les victoires de l'Empereur romain Trajan. Pour l'Histoire plus proche, c'est dans ce Salon que fut signé en 1963 le traité de l'Elysée, entre Charles De Gaulle et le chancelier Adenauer,  actant la réconciliation allemande, après la Seconde Guerre mondiale. Enfin, dans le même lieu, le visiteur aura pu contempler le collier de grand maître de la Légion d'Honneur (notre photo), remis à chaque nouveau Président de la République, depuis 1947, lors son investiture.... Légion d'Honneur qui avait été créée, rappelons-le,  par l'Empereur Napoléon 1er en 1802.

Ne manquez pas la suite de notre visite en texte, photos et vidéo, dès lundi prochain !

Marie-Hélène Abrond

 

                                                                                            Publié le 25 septembre 2019

 

 

Ajouter un commentaire