Quand culture rime avec nature.

Amoureux de grands espaces, de nature mais aussi de culture et loin des plages bondées, CulturActu vous propose au coeur de l'été de découvrir un lieu méconnu au sein du bocage normand. Située à une centaine de kilomètres de Caen, la commune de Saint-Sever-Calvados traversée par la route menant de Vire à Villedieu-les-Poëles, recèle de trésors à la fois culturels et naturels. Une balade en images à laquelle nous vous invitons aujourd'hui.

Nichée au coeur de la commune, une abbatiale est entourée de son jardin. Sever, dans l'histoire, était un berger devenu évêque d'Avranches au XIème siècle avant d'être ermite dans la forêt toute proche, créant une petite communauté et construisant une chapelle. L'abbaye fut fondée au XIe siècle par le vicomte d’Avranches. 20200730 111445

Celle que nous voyons est une construction gothique du XIIIème siècle remplaçant l'édifice initial de style roman. Sur la place, le clocher est isolé...  C'est au XVème siècle que la nef fut coupée en deux pour créer une église paroissiale. A la Révolution, abbaye et église furent vendues. L'église abbatiale est rachetée en 1819 par la ville. La partie de l’église paroissiale, menaçant de s'effondrer, est détruite.

20200730 111231Le clocher de 1697 est conservé tout comme des vitraux datant du XIIIème siècle. Vous êtes invité à faire une  pause pour découvrir l'édifice de l'extérieur en rejoignant le luxuriant jardin jouxtant l'abbatiale. 

En partant de la place principale de la commune et avant de rejoindre la forêt, vous aurez un panorama de choix sur la ville et sa région.

20200730 112736

La forêt domaniale de Saint-Sever est, quant à elle, un petit joyau préservé. Une altitude de 340 mètres au plus, elle occupe, sur 1552 hectares, une série de collines séparées par de petits plateaux à faible pente. Au Vème siècle, elle appartenait au seigneur de l'époque, Corbecenus, également roi du Bessin.

Successivement propriété du Vicomte d'Avranches, confisquée par Philippe Auguste puis rachetée par Philippe le Bel  en 1304, elle est devenue bien national à la Révolution. Composée pour moitié de feuillus et pour moitié de résineux, l'avenir privilégiera une palette d'essences allant du sapin pectiné au chêne rouvre en passant par le hêtre, le châtaignier, les feuillus devant redevenir majoritaires selon l'Office National des Forêts. La faune y est riche entre chevreuils, renards, sangliers que vous croiserez peut-être au fil des chemins balisés  proposés au visiteur.

Au coeur de la forêt, dirigez-vous vers l'étang du Vieux Château. Un lieu de pause, calme et rafraichissant offrant au promeneur un panorama de pureté et le sentiment d'être hors du temps (notre vidéo). Des lieux rouverts depuis le 11 mai qui abritent, là encore, un zeste d'histoire avec la présence d'une motte castrale facilement accessible. 

Dominant l'étang dont le nom n'est pas dû au hasard, la motte castrale, fixée sur un éperon, était un ouvrage défensif au XIème siècle. Construite de la main de l'homme, elle a été édifiée avec la terre accumulée au fur et à mesure que l'on creusait le fossé défensif qui l'entourait. Symbole de puissance seigneuriale, sa vocation était militaire comme ouvrage de surveillance, de défense qui est aujourd'hui classé comme monument historique.

Vous pourrez terminer vos découvertes d'une journée, en partant vers le Carmel 20200730 113725​​​de l'Hermitage, un lieu niché au coeur de la forêt. Fondé en 1214 par des ermites, des moines construisirent un petit monastère et y vécurent  jusqu'à la Révolution. Depuis 1984, des carmélites issues de la Communauté d'Avranches y vivent, partageant leur temps entre prière et travaux d'ateliers notamment d'impression dont les objets, cartes, icônes, ouvrages, CD entre autres sont proposés à la vente. On notera une très belle collection d'ouvrages de mandalas de qualité propices à la concentration et la méditation. Elles vous accueillent dans ce lieu où règne le calme absolu. Infos: http://www.carmel-saint-sever-calvados.com/index.php

Texte, photos et vidéo:

Marie-Hélène Abrond.

Publié le 2 août 2020

 

Commentaires

  • Pellerin
    • 1. Pellerin Le 03/08/2020
    Merci Marie-Hélène pour cette suggestion de balade alliant culture et marche. Vous donnez vraiment envie d'aller découvrir ce joyau si bien présenté.
    Bien cordialement
    Michel Pellerin
  • Van de Voorde
    • 2. Van de Voorde Le 03/08/2020
    Merfci pour ce beau voyage dans cette région si riche en histoire!

Ajouter un commentaire