L'été réserve bien des surprises dans les théâtres parisiens. Au "Funambule de Montmartre", au pied du Sacré-Coeur, la pièce "Cyrano de Bergerac" d'Edmond Rostand vous donne rendez-vous pendant une heure et demie dans  une lumière étonnante et une mise en scène audacieuse, avec trois comédiennes de talent. 

Gérard Depardieu, Jean-Paul Belmondo, Francis Huster, Jacques Weber  ont incarné Cyrano. Mais l'interprétation de l'oeuvre à laquelle vous invite "Le Théâtre des Pieds Nus" est si singulière qu'on peut la qualifier de magique rendez-vous ! Une ambiance  cinématographique pouvant rappeler la commedia dell' arte et les films évoquant le XVIIème siècle lorsque  les scènes de théâtre étaient éclairées à la chandelle. Comme le souligne volontiers, Bastien Ossart, le metteur en scène: "Nous avons pris le parti de naviguer entre tradition baroque et modernité". Un pari réussi: la lumière chaude, les ombres si spécifiques à l'éclairage à la chandelle mais aussi le maquillage et les masques donnent une place entière à la scène, au texte et à la qualité du jeu... de trois comédiennes

Vous avez bien lu: trois comédiennes pour jouer Cyrano et tous les personnages qui l'entourent. Second pari audacieux et réussi. Lucie Delpierre, Iana-Serena De Freitas, Nataly Florez (en alternance avec Marjorie de Larquier) interprètent les rôles... à tour de rôle... Un tour... de force révélateur de talents.

Pour mieux comprendre et même si tout a été dit sur Cyrano, rappelons en quelques mots le personnage, l'époque, la vie du héros. Ecrite en 1897 par Edmond Rostand, et à contre-courant du mouvement théâtral, la pièce de 2600 vers a pourtant un succès immédiat lors de la première représentation: vingt minutes d'applaudissements, quarante rappels et l'auteur immédiatement décoré de la Légion d’honneur en coulisses.

Mais pourquoi cet engouement ? Le héros, Cyrano vit en 1640. Mousquetaire du Roi, plein de panache dans le verbe, il est aussi homme blessé par sa différence: son nez dont il parvient à se moquer lui même devant les railleries. Amoureux de sa cousine Roxane, il ne parvient pas à lui déclarer sa flamme. Christian lui, est beau mais sans esprit, ne réussit pas à séduire Roxane. Cyrano lui dit: " Je serai ton esprit, tu seras ma beauté. Tu marcheras, j'irai dans l'ombre à ton côté". Et prête son panache de poète à son jeune rival... Tous les ingrédients sont là pour réaliser une pièce mêlant audacieusement comédie et tragédie reliées sur fond de romantisme et de passion amoureuse.

Alors pourquoi pas des femmes pour incarner le héros et ceux qui l'entourent ? Le postulat de la compagnie est simple : "Il y a un peu de Cyrano en chacun de nous: force, fragilité, amour, grandeur, dignité, poésie qu'on soit homme ou femme. Les femmes ont aussi de parler de bravoure, de sensibilité et d'être des héros romantiques. Cyrano n'est pas un genre, il est avant tout un état d'esprit, une manière d'être".

Tout est dit. Il n'y a plus qu'à vous laisser entraîner dans un autre univers au Funambule cet été !

Réservations: Théatre le Funambule de Montmartre . Jusqu'au 1er septembre.

Marie-Hélène Abrond

                                                                                                         Publié le 11 Août 2019

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire